Articles

Initiation à la photographie naturaliste avec Michaël Bredelet le 9 mai 2018


Chaque année, au début du mois de mai, une nouvelle espèce grégaire s’éparpille pour une demi-journée sur l’espace naturel sensible des communaux de Trept. « Tiens tiens! Mais on dirait des amoureux de la nature qui apprennent à en capter la beauté et la diversité pour nous les faire partager à travers un objectif d’appareil photo! » Il faut les protéger eux aussi!
Ils sont placés sous la surveillance de leur formateur Michaël Bredelet, qui va les faire progresser dans cette passion.
Tout a commencé dans les locaux de Lo Parvi par un cours théorique avec comme support un powerpoint illustré évidemment par de magnifiques photographies.
La première partie, l’éthique, montre comment photographier la nature tout en la respectant: ne pas perturber les animaux, ne pas les nourrir, ne pas piétiner la flore…
Ensuite c’est la partie technique: l’exposition et les paramètres qui la déterminent. Michaël explique où trouver ces réglages bien cachés et parfois insoupçonnés sur les différents appareils qui vont du plus récent au plus ancien , du plus performant au plus simple et même sur certains smartphones!
Le powerpoint animé rend les explications limpides et bientôt tout le monde comprend comment remédier à la surexposition, faire varier la profondeur de champ, figer un écureuil qui saute ou réaliser des filés d’eau…
Dans la 3e partie, l’esthétique, on donne des conseils utiles pour aider à la composition de l’image.
Bon, voilà, c’est très bien, mais maintenant il faut passer à la pratique. Selon le vieil adage de Lo Parvi: rendez-vous sur le terrain!
L’ ENS nous offre de beaux sujets de macrophotographie: de nombreuses orchidées comme la belle orchis brûlée, l’homme pendu, l’orchis singe et diverses Ophrys (bourdon, mouche, araignée) , des anémones pulsatiles en fleurs ou en graines, sans compter les papillons et les divers petits insectes et araignées. On rappelle qu’il faut se placer à la hauteur du sujet!
Michaël fournit une aide personnalisée à chacun des participants, avec en prime humour et gentillesse.
Cette initiation à la photographie naturaliste fait partie des 30 sorties annuelles que lo Parvi offre à tous publics , adhérents ou pas encore
Elle est recommandée à tous ceux qui veulent progresser, utiliser toutes les possibilités de leur matériel photo, quitter le mode automatique et  tout cela sans lire la notice de 200 pages qui est livrée avec l’appareil !
Un grand merci à Michaël !

                                                                                                        Pascale Nallet