Loading...

La biodiversité (contraction de Biologie et Diversité) est l’ensemble de ce qui constitue la partie vivante de notre planète. Elle est le fruit d’une longue période d’évolution des espèces, des milieux naturels, des sols et des interactions entre tous les éléments la constituant.

Ce fragile équilibre doit être protégé dans les milieux naturels mais chacun d’entre nous a la possibilité d’agir localement en faveur de la biodiversité.

Ce peut être en créant des aménagements dans son jardin, en y sensibilisant les collectivités locales, en favorisant l’agriculture biologique ou en veillant à maintenir les corridors écologiques permettant la connexion entre les réservoirs de biodiversité et la circulation de la faune et de la flore sauvage.

Etangs de Lemps - photo : D. Jungers

Favoriser la biodiversité du jardin

  • Faire l’état des lieux de la biodiversité au jardin – inventaire faune / flore

EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°423
  • Diversifier les habitats – Visite des aménagements réalisés par la ville de Bourgoin

EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°420
  • Réaliser des nichoirs et des gîtes

Plaquette Refuge Faune et Flore 2022
  • Les bonnes pratiques au jardin

LE PAILLAGE

Informations sur le paillage

L’EAU DU JARDIN

EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°424 – Coup de pousse au jardin
ROTATION DES CULTURES
EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°422 – Coup de pousse au jardin
  • Chaque année Lo Parvi organise un chantier « création d’une mare » dans le jardin d’un particulier

Sortir
EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°419 – Janvier 2022
  • Créer des aménagements pour la faune et la flore

Accroissement de la biodiversité à l’interface de la prairie et de la forêt ; gîte et couvert pour de nombreux insectes, oiseaux et mammifères.

Effet brise vent, pour créer un microclimat, épurer l’air, le rafraîchir, filtrer les bruits.

Refuge pour la faune : pour insectes saproxyliques, qui ont besoin du bois mort pour leur cycle de vie.

Culture des plantes aromatiques pour la cuisine ; son mode de fabrication en pierres sèches emmagasine de la chaleur pour les plantes méditerranéennes et crée des refuges pour les insectes et les reptiles.

Très importante pour la biodiversité au jardin : abreuvoir, ressource pour la construction de nids, indispensable au cycle de vie de nombreuses espèces : amphibiens, insectes aquatiques dont les libellules. Les poissons sont des prédateurs de larves d’insectes ou d’amphibiens, notamment de tritons. Pour plus de biodiversité, il est conseillé de ne pas en introduire dans la mare. Il faut obligatoirement ajouter un élément anti-noyade pour la faune.
Pour compenser la crise du logement des insectes qui ont besoin de trous pour se reproduire, se reposer et hiberner.
Permet de laisser les végétaux se décomposer naturellement et enrichir le potager et les arbustes, le brulage des végétaux étant interdit par arrêté préfectoral. Il accroît la biodiversité : champignons, bactéries, collemboles, cétoines dorées…
Gîte pour les hérissons, grillons, musaraignes…
Indispensable aux insectes saproxyliques, et à certains champignons ; nourriture pour les pics et gîte de nidification pour les chouettes, mésanges…
Recyclage des tailles, gîte à mammifères et oiseaux. Une haie vivante succèdera à cette matière organique en décomposition.
Pour le régal de tous ! mais sans engrais chimique, sans désherbant, sans pesticide comme dans l’ensemble de tout le jardin. Travail superficiel du sol, paillage et compost.

Pour prendre le temps, observer et profiter !

Gîtes et refuges pour les oiseaux, les insectes et les mammifères.

Pour laisser la faune circuler librement.

Indispensable aux insectes terricoles : par exemple les abeilles sauvages qui nichent dans le sable.

L’agriculture bio

Retrouvez les 4 épisodes de l’enquête bio en Isle Crémieu :

EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°399 – La boulangerie
EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°401 – Les produits laitiers
EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°405 – La vigne
EXTRAIT DE LA CIRCULAIRE N°408 – Le maraîchage